Allergies saisonnières et Naturopathie: des solutions naturelles.

Allergies saisonnières et Naturopathie: des solutions naturelles.
Publié le 27 février 2021

Les allergies c’est quoi?

Le printemps et les allergies

Les allergies sont dues à un dérèglement du système immunitaire qui correspond à une perte de la tolérance vis-à-vis de substances a priori inoffensives : les allergènes. 
Notre corps devient alors hypersensible et se met à réagir face à des éléments qui nous entourent : pollen, graminées, animaux, certains aliments aussi …

La réaction se manifeste par des symptômes respiratoires (éternuements, constriction des voies respiratoires, larmoiement, rhinite, asthme) cutanés (éruption cutanée, urticaire), ou généralisés : l’anaphylaxie.

Ces symptômes sont provoqués par la libération d’histamine ( Amine dérivée de l’histidine, présente dans la plupart des tissus animaux, et dont le rôle est important dans les manifestations allergiques.) dans la circulation sanguine et représentent le moyen dont dispose l’organisme pour éliminer la substance étrangère .

Le sytème immunitaire et les allergies

Les causes de l’augmentation des allergies:

Les allergies saisonnières sont souvent liées à des prédispositions  génétiques, mais aussi à des facteurs environnementaux :

  • pollution ;
  • alimentation ;
  • stress;
  • mode de vie…

La fréquence des allergies est en hausse depuis plusieurs décennies dans les pays occidentaux. L’OMS estime à plus de 400 millions de personnes souffrant de rhinite allergique. Les allergènes le plus mis en cause dans ce type de problème sont les pneumo-allergènes: les allergènes inhalés.

L’augmentation de ces manifestations allergiques saisonnières est également associée à l’hyperperméabilité intestinale ou à la dysbiose.

Face à cette hyperperméabilité intestinale, le système immunitaire se dérègle et libère plus d’anticorps, ce qui crée une intolérance à d’autres allergènes, dont les pollens.

Tous ces troubles peuvent être dues:

  • A l’abus de sucre industriel ;
  • A des intolérances alimentaires surtout aux produits laitiers de vaches qui encouragent la dysbiose intestinale;
  • Au stress par le biais de l’augmentation du cortisol ( il est sécrété par la glande corticosurrénale. Il joue un rôle dans la réaction de l’organisme face au stress ainsi que dans le métabolisme des aliments.) qui favorise la sensibilité à notre environnement.

Des symptômes comme une difficulté à respirer ou une sensation de nez bouché, des yeux larmoyants ou des paupières gonflées, des éruptions cutanée et démangeaisons… peuvent alors avoir lieu.

https://www.copmed.fr/fr/content/69-lhyperpermeabilite-intestinale-source-de-nombreuses-pathologies

Conseils pratiques naturels

L’alimentation:

  • On réduit ou supprime les laitages, fromages au lait de vache qui sont pro-inflammatoires et souvent à l’origine des troubles immunitaires. On pourra retrouver d ’autres aliments non tolérés par l’organisme (Ex : les fruits à coque, le soja, les gluten, etc.)
  • On ajoute des huiles riches en oméga 3 (petits poissons gras, cameline, lin, chanvre). Les Oméga 3 diminuent la sensibilité aux allergènes et  sont aussi très anti-inflammatoires.
  • On augmente la part de légumes crus/cuits, on test les légumes fermentés, on découvre les jus de légumes … riches en minéraux et vitamines pour une meilleure santé.
  • On pense aux graines de courges sur les salades, cakes…qui sont riches en zinc un allié pour le système immunitaire.
  • En cuisine: les épices, herbes aromatiques tel que le curcuma, ail, oignon rouge (riche en quercétine: antioxydante ), persil …
  •  La quercétine fait partie des flavonoïdes aux vertus antioxydantes. On peut la retrouver  en quantité variable dans les fruits comme dans la peau des pommes ( BIO), les fruits rouges (raisin, baies, cerises) et les agrumes ; dans les légumes comme le brocoli et le haricot vert ; ainsi que dans les boissons dont le thé vert et le vin rouge( à consommer avec modération).

Alimentation saine

Les compléments alimentaires:

On retrouve:

  • Le magnésium qui participe à réduire l’hypersensibilité de nos cellules aux stimulis extérieurs, réduit le stress…
  • La vitamine D indispensable pour le bon fonctionnement du système immunitaire.
  • La vitamine C antiallergique et antihistaminique.
  • La mycothérapie : shiitaké, Reishi …

NB: Attention à la qualité des compléments alimentaires!! Ils ne se valent pas tous… Entre vitamines de synthèses( non reconnues par notre organisme: inutile) , nanoparticules… votre praticien de santé naturelle saura vous conseiller.

La gemmothérapie:

La gemmothérapie aidera à réguler le terrain avec notamment le bourgeon de cassis qui est un anti-inflammatoire naturel.

Restaurer la flore intestinale: 

On veillera également à réparer sa muqueuse intestinale en cas de perméabilité intestinale, qui laisserait passer des allergènes dans le sang et autres bactéries, en particulier pour les allergies alimentaires et cutanées.

On pourra mettre en place un protocole en faisant appel à des compléments alimentaires spécifiques: gemmothérapie, l’aromathérapie, mycothérapie ( champignons)… Vous pouvez d’ores et déjà grâce à une alimentation plus saine agir en amont.

  •  Limiter la consommation de viande: surtout la viande rouge qui est pro-inflammatoire en excès. Les tissus musculaires de la viande, contrairement aux résidus des végétaux qui servent aussi à balayer le côlon vont stagner dans le côlon et favoriser une flore de putréfaction (ballonnements, gazs odorants, haleine chargée, diarrhées, constipations…). Les bactéries vont dégager des toxines et à la longue, si ces résidus continuent de stagner dans le côlon et dans l’intestin, vont entraîner une inflammation puis une perméabilité intestinale en même temps qu’un déséquilibre de la flore. 
  •  Plus on mange de légumes et de végétaux (crus, autant que la digestion le permette, ou cuits) plus on apporte des fibres et donc de carburant pour les bactéries de la flore intestinale.
  • Afin d’éliminer les bactéries pathogènes, d’assainir et de purifier la flore intestinale, nous pouvons avoir recours à plusieurs aliments: l’ail, la cannelle, les clous de girofle, le laurier, l’origan, le thym.
  • Boire suffisamment tout au long de la journée en dehors des repas .
  • Mastiquer comme il faut vos aliments afin de réduire le travail de digestion, ressentir la satiété et maintenir un poids santé.

le microbiote intestinale

Grâce à une consultation en naturopathie, nous pourrons faire ensemble un point complet sur votre santé, vos habitudes, votre alimentation et ainsi mettre en place des conseils avec des produits naturels.

Pour en savoir plus n’hésitez pas à contacter votre naturopathe qui saura vous conseiller personnellement sur ce dont vous avez besoin.

A très vite!

Articles en lien

Aurélie Barral Leroy

Naturopathe, Iridologue certifiée

Naturopathe, Iridologue agrée FENA vous propose : bilan de vitalité ,massage bien être, bilan alimentaire, iridologie, fleur de bach, aromathérapie, blog santé.

Important

Le Naturopathe ne posera aucun diagnostic, ne demandera jamais l’arrêt d’un traitement médical, ne prescrira jamais de médicament. La Naturopathie vient en complément de la médecine allopathique et ne la remplace en aucun cas. Les techniques proposées et les compléments alimentaires ne se substituent à aucun traitement médical ou suivi psychologique. Les compléments alimentaires proposés sont en vente libre en magasin bio, internet ou parapharmacie.

Prise en charge

Les consultations ne sont pas prises en charge par la Sécurité Sociale et les compléments alimentaires conseillés ne sont pas remboursés.

De nombreuses mutuelles santé peuvent vous rembourser sur présentation d’une facture. N’hésitez pas à vous rendre sur le site des Syndicats des professionnels de la Naturopathie en cliquant sur le lien ci-dessous pour accéder à la liste des mutuelles .

Certifications
Paiements acceptés

« TVA non applicable, article 293B du CGI »
Numéro Siret: 88011939100014

Aurélie Barral Leroy | Développé par Jérémy Leroy – Création de site Internet.